Vous êtes ici : Accueil boutique / R E V U E S / REVUE MATIERESAPENSER / ANNEE 2019 N° 13-16 / MATIERES A PENSER N°14 - ERREURS

MATIERES A PENSER N°14 - ERREURS

MATIERES A PENSER N°14 - ERREURS
FABULEUSES ERREURS
200 pages ISBN 978-2-8103-0255-0, été 2019.

L'erreur, concept-clé de notre monde où l'incertitude et l'incomplétude devenues chose courante ou encore bien nécessaire, est liée à la vie humaine et sociétale de notre siècle : nous n'avons plus le temps de «chercher» l'erreur, de «vérifier» une information. L'erreur traquée, pourchassée, le «sans-faute» de nos dictées ne semblent plus préoccuper nos têtes bien pensantes. Nous devons apprendre à travailler avec l'erreur. Nous recherchons les lapsus pour en rire, ou trouver la culpabilité.

Ce thème est pluridisciplinaire : de la médecine au droit, en passant par la science et autre discipline comme la génétique, la sociologie, l'économie, etc. L'erreur est liée à la vie, comportant d'innombrables processus de détection, de refoulement ou d'utilisation. La ruse des animaux utilisant des stratagèmes pour échapper à leur ennemi, n'en est pas moins une fonction d'induire l'adversaire en erreur.

L'apparition du langage ne traduit-elle pas l'apparition de l'erreur, comme message erroné ou tronqué? Il faudrait se poser la question de son utilité vitale à l'évolution de l'espèce humaine : combien de scientifiques ont fait des gourdes avant de découvrir une théorie, citons le plus connu : Einstein. Karl Popper disait qu'une théorie scientifique n'est admise que si personne n'arrive à démontrer qu'elle est erronée.

L'exemple de Christophe Colomb cherchant l'Inde, et trouvant l'Amérique : pourquoi s'est-il trompé ? Parce qu'il se fondait sur une théorie vraie qui est que la Terre est ronde ; un autre navigateur qui aurait pensé que la Terre était plate n'aurait absolument pas confondu l'Amérique avec l'Inde. Ce qui est intéressant, c'est que la poursuite de la découverte de l'univers allait permettre de rectifier l'erreur de Colomb, c'est-à-dire de conformer la théorie qui avait été la source de cette erreur.

Pour beaucoup d'entre nous, l'erreur est vue comme une simple notion :ce qui n'est pas et qui doit être rejeté, mais elle doit être aussi être regardé dans le domaine de la perception ou de la représentation soumis à une multitude d'erreurs, de lacunes troublant notre perception, alors que nous en sommes inconscients. Négative, positive ou relative, l'erreur devient féconde, quelquefois vérité, soupape de libertés, à l'heure de nos sociétés tentaculaires.

Contributeurs :
Erreur à penser !  de P. Kolodzienski
Atttention, une erreur puet en cacher une autre !  de M. Auzas-Mille
L'Enéide, l'erreur prend sa valeur dans un parcours héroïque, de  D. Lafargue
La vérité et l'erreur  de Pierre Pelle le Croisa
Est-il envisageable que l'erreur soit juste ? de  Philippe Heckmann
L'erreur sous l'ombre de la foi de l'islam  de Hocine Atrous
l'erreur : de la dérive au naufrage de C. Valsardieu
l'erreur dans le Gai Savoir de Nietzche de Damien Ziegler
Le thème de l'erreur dans la Montagne magique de Thomas Mann
Présomption d'innocence ou présomption de culpabilité de Jean-Louis Coste
A Notre-Dame, erreur ou faute ? de Maxime Auger
Erreur en mathéatiques et en sciences de Alain Lacroix
Les effets mal connus du volcanisme sur l'histoire de Claude Valsardieu
 

22.00 €
Commander