Vous êtes ici : Accueil boutique / P A T R I M O I N E POPULAIRE / DIVINATIONS ET NUMEROLOGIE / DIVINATIONS / GEOMANCIE-ULTIMES REVELATIONS

GEOMANCIE-ULTIMES REVELATIONS

GEOMANCIE-ULTIMES REVELATIONS
L'EMERGENCE D'UNE RELIANCE COSMIQUE AU VIVANT
de MARGOT THIEUX

Margot Thieux apporte dans cet ouvrage les raisons métaphysiques de cet art avec la Théorie du Moment cosmique concernant le déterminisme et en arrière-plan le véritable aspect initiatique de la Géomancie telle qu’elle ressort de la Grande Tradition sauvée et ré-écrite par le Comte Pierre Xavier Vincenti-Piobb. Le texte envisage une signification en quatre termes : zodiacale, planétaire, spatiale, numérale avec un cinquième terme ayant une nature double à la fois géométrique et mathématique.

Publié dans la lettre du Crocodile juil 2019 :

Déjà auteur d’un premier ouvrage très pédagogique sur le sujet, Margot Thieux aborde ici les dimensions les plus subtiles de la géomancie, notamment métaphysiques, en rassemblant des textes, disponibles, certains sur internet, ou inédits, de Pierre Vicenti Piobb.

P.V. Piobb eut une influence aussi discrète qu’importante sur certains milieux hermétistes. La question de la géomancie dépasse largement le domaine des mancies pour aborder celle de la structure de l’apparaître et l’accès aux dimensions métaphysiques. Elle est ce que l’auteur et P.V. Piobb désignent comme un « système général de signification ».

« Nous avons que les 7 signes planétaires mesurent le cours infini du Temps, que les 12 signes zodiacaux mesurent la circonscription de l’Espace et que les 16 figures dites spatiales signifient les points circonscrits d’un Espace donné. Le rapport du Temps à l’Espace peut donc s’établir avec pour dénominateur soit un signe zodiacal soit une figure géomantique : T/Z ou T/G.

Mais les figures dites spatiales, qui précisent les points d’un espace circonscrit, permettent de connaître la disposition des parties constituantes d’une « chose » donnée (dont cet espace est un plan) et ainsi s’appliquer à l’Essence. »

Le chemin proposé par la géomancie conduit ainsi de la Forme à l’Essence mais aussi, par renversement, comment l’Essence s’exprime en une infinité de nuances dans la Forme. Sa compréhension fait appel à l’arithmosophie et à la géométrie notamment aux polygones, 22 polygones qui renvoient aux 22 lettres de l’alphabet hébreux. Nous retrouvons dans l’enseignement de P.V. Piobb nombre de sujets traités dans le cadre du Compagnonnage, notamment dans les relations entre polygones (cela évoquera les volumes de Platon du Compagnonnage) et Tétragramme sacré. L’ouvrage décrit minutieusement les mécanismes et les projections qui conduisent jusqu’aux formes géomantiques.

Un autre sujet fondamental étudié dans ces pages est la « théorie du moment cosmique selon P.V. Piobb ».

« Mes travaux personnels sur la cosmologie générale, explique Piobb, m’ont conduit à admettre que tous les faits terrestres résultaient uniquement du jeu mécanique des forces qui agissent sur la terre. Les douze mouvements auxquels cet astre est soumis y ont produit l’aspect géographique que nous connaissons, établi la circulation des courants maritimes, aériens et magnétiques et localisé les diverses formes de la vie.

Les faits sociaux eux-mêmes sont en fonction de ces mouvements de l’astre. J’ai pu dégager de la rotation du périhélie la loi qui régit le processus de la civilisation à la surface du globe : par suite d’un flux et d’un reflux, complexe, mais analogue à celui des marées, la civilisation progresse de l’est à l’ouest en sens rétrograde. J’ai ainsi corroboré les observations de Mr Metchnikoff et pu déterminer la capitale future de la civilisation qui succédera à la nôtre.

Mais les douze mouvements de la terre sont incessants et jamais l’astre ne se retrouve dans le même endroit de l’espace. De plus ces mouvements occasionnent à la Terre une infinité de situations spéciales, si bien que la raison d’un fait ne peut pour ainsi dire être saisie que sur le moment. C’est pourquoi j’ai dénommé une théorie – théorie du moment cosmique. »

Au sein d’un déterminisme universel, P.V. Piobb cherche à identifier les mécanismes du déterminisme humain. Sa conception de l’espace est plutôt newtonienne. Nous savons depuis que la théorie de l’espace de Newton est fausse même si elle permet des applications remarquables. L’approche déterministe de Piobb traite de la dualité et s’applique donc à la compréhension des conditionnements de la personne.

Margot Thieux propose sur cette base plusieurs exemples de thèmes géomantiques.

L’ouvrage, aussi intéressant que difficile et exigeant, intéressera aussi bien les étudiants de la géomancie que ceux qui s’intéressent aux travaux de P.V. Piobb qu’il est important de sortir de l’oubli dans lequel il s’enfonce lentement. (Rémi Boyer)

 

 

28.50 €
Commander