Vous êtes ici : Accueil boutique / A L C H I M I E MODERNE & ANCIENNE / OUVRAGES de CHALYBE / APPROCHES DE L'ALCHIMIE / LA PIERRE PHILOSOPHALE DES TOUT- PETITS

LA PIERRE PHILOSOPHALE DES TOUT- PETITS

LA PIERRE PHILOSOPHALE DES TOUT- PETITS
CHALYBE
Non pour moi, mais pour les humbles et les tout-petits.  En l’occurrence, demandez-vous de quelles servitudes le vrai quotidien de l’adepte se composerait-il ? À quoi œuvrerait-il, alors qu’il a tout achevé ? Pour quoi et pour qui s’investirait-il, alors qu’il est maître de son destin ? Oui, il serait de grand intérêt que s’ébauchât en les esprits redevenus sains, une idée, même partielle, de la réelle portée de l’Adeptat, en ce bas-monde. Des exigences qu’il comporte, des devoirs et des épreuves qu’il impose. Et vis à vis desquelles il n’est, pour aucun sujet couronné et jusqu’au terme assigné de son existence, nulle échappatoire. Sinon, à renoncer à ses obligations, la perte irrémédiable du prix de la victoire, si durement acquise. » Ces quelques mots de Basile Valentin, extraits du traité De la grande pierre des anciens sages, devraient résonner aux oreilles de tous les chercheurs d’absolu et les mettre en garde. Puisqu’ils soulèvent, avec gravité, une partie du voile recouvrant l’extraordinaire et néanmoins imprescriptible destin du nouvel adepte : « Et souviens-toi, lorsque tu seras porté aux honneurs, de venir en aide aux pauvres et aux indigents, de les soulager de leurs misères et de les réconforter de ta main généreuse, par quoi tu obtiennes une plus grande bénédiction du Seigneur et tu acquières ta place dans le ciel grâce à la confirmation de ta foi. »   
Table des matières
Préface : La voie des pauvres
I. Ce qu’il est nécessaire d’entendre avant que d’entreprendre. De la clef de l’art
II. Tout ce dont vous aurez à être juge par vous-même, et seulement par vous,    et non par un autre dont l’ignorance vous serait fatale. Du Saturne ou du plomb III. L’objet de vos désirs sans lequel rien n’est à espérer Du Mercure ou de l’argent vif. IV. L’on ne conquerra jamais rien de noble sans passer par de dures épreuves.       Du Jupiter ou de l’étain V.  De la nécessité d’un tempérament d’acier pour entreprendre quoi  que ce soit Du Mars ou du fer. VI.  A quelle princesse il est recommandé d’offrir tout son amour.  De la Vénus ou du cuivre VII.  A partir de la reine le monde sera mis à nu. De la lune ou de l’argent. VIII. Le monarque de l’univers que l’on doit seulement honorer. Du soleil ou de l’or. IX.   Dernières recommandations en guise d’épilogues. Des particuliers. Brèves et ultimes répétitions. Du Grand Œuvre.  
 

EAN : 978-2914238-69-4
Composition : 226 pages, format 160x240, broché, 300 g,   

Note de l'Ă©diteur : Ce livre s'adresse Ă  tout ceux et celles qui veulent comprendre l'alchimie, son cadre et
ses exigences, ou connaitre son auteur.
Il est souhaitable de le lire avant de s'attaquer aux autres publicitations de Chalybe, qui
s'adressent aux "opératifs". La lecture de cet ouvrage peut être complétée par deux autres titres : Alchimia 
contra Ideologia (qui n'a que le titre en latin) et Ethique alchimique.

25.40 €
Commander